jeudi 7 mars 2013

Montecaos (biscuits espagnols) {sans lactose}

Galou de Once Upon a Cook nous invite à créer une recette autour des contes de fées, de notre conte de fées. Avertissement : cet article sera long. Si vous voulez passer directement à la recette, c'est plus bas !

(source : Macarons et sablés aux éditions Saep)


Participer au dernier concours de Galou était une évidence : cuisiner autour de notre conte de fées, il n'en fallait pas plus pour que je succombe. Ceux qui me connaissent savent que j'aime mettre un peu de magie dans mon quotidien, que je vis au pays des Bisounours ("Binounours, tu es mon meiiiilleuuuur copainnnnn quand je suis dans la peineeee lalala") et que la fantaisie fait partie de ma vie.

Seulement, je me suis posée une question : quel est le conte qui me correspond le plus ? J'ai longtemps hésité. Il y a bien entendu Alice au pays des merveilles, forcément. Son monde fait de non-sens et ses personnages loufoques me fascinent. Mais il y a aussi La Belle et la Bête, du conte originel de Madame Leprince de Beaumont à la version de Disney : je me retrouve dans le personnage de Belle, le "belle" en moins, rêveuse et adorant les livres. Peter Pan fait aussi partie de mon univers, ce garçon qui ne veut pas grandir, tout comme une part de moi qui veut rester en enfance.

Au moment où je réfléchissais à ma recette, le nouvel album d'Indochine, le groupe qui accompagne chacun de mes instants depuis que je l'ai découvert en 2003, est sorti. Black City Parade. Une claque et pourtant j'avais peur d'être déçue tant j'avais adoré le précédent opus, La République des Météores. Et là, une évidence : ma participation devra regrouper les univers d'Alice, de Belle, de Peter et d'Indochine.

J'ai alors repensé à "La Colline des Roses", une chanson dans laquelle

Il y a des petites fées au creux de ma main 
Et qui prennent le thé dans un jardin
Il y a des petits fées au creux de ma main
Et qui prennent le thé dans mon jardin

Je vous invite donc dans mon salon de thé, élément que l'on retrouve dans les quatre contes qui me correspondent : les albums d'Indochine et des posters, quelques livres, des tasses vides pour rappeler les festins imaginaires de Peter Pan et des montecaos, spécialité espagnole, nationalité commune à ma famille et à celle de MonChéri, deux familles qui seront unies bientôt puisque nous allons nous marier l'an prochain, encore un conte de fées.

Galou, c'est un peu de moi que je partage avec toi à l'occasion de ton concours. J'espère que cela te plaira !


(la dinette m'a été offerte par mon parrain quand j'étais toute petite !)

Mon p'tit marché pour une trentaine de biscuits :
  • 600 g de farine
  • Une pincée de levure chimique (j'ai mis la moitié d'un sachet que j'avais entamé donc une grosse pincée...)
  • 250 g de sucre en poudre
  • 25 cl d'huile de tournesol
  • 2 cuillères à soupe de fleur d'oranger (ou le zeste d'un citron)
  • Cannelle en poudre

Et c'est parti :
  • Dans un gros saladier (vu la quantité de farine, de sucre et d'huile, c'est plus prudent) mélangez la farine, la levure et le sucre. 
  • Faites un trou au centre et versez l'huile et la fleur d'oranger. 
  • Mélangez d'abord avec une spatule puis avec vos doigts, jusqu'à obtenir une pâte homogène et sablée.
  • Déposez des petites boules de pâte (environ 3 centimètres de diamètre) sur une plaque à pâtisserie recouverte d'une feuille de papier sulfurisé.
  • Aplatissez-les légèrement du plat de la main.
  • Enfournez pendant 5 minutes dans un four préchauffé à 180°C puis poursuivez la cuisson 15 minutes à 150°C. Les montecaos doivent être encore un peu mous, ils durciront en refroidissant.
  • Saupoudrez abondamment de cannelle en poudre.





[Si mes recettes vous plaisent, n'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter. Et si vous testez l'une d'entre elles je serai heureuse de vous mettre à l'honneur sur mon blog !] 



16 commentaires:

  1. Waow! J'adore! Le conte, la recette, toi, tout <3
    Merci beaucoup pour ce doux moment partagé

    RépondreSupprimer
  2. Haaaann trop bieeeen :D

    J'ai jamais goûté ces biscuits mais ils ont l'air top!

    Et ton histoire est toute mimi ^^ un vrai conte de fées :D

    RépondreSupprimer
  3. rho !!!! je suis redevenue enfant rien qu'en voyant ta dinette !!!!
    je re-veux la même !!!!!
    bizzzzzzz

    RépondreSupprimer
  4. que c'est bon ces petits biscuits, de bons souvenirs !!

    biz

    manue :))

    RépondreSupprimer
  5. ça a l'air bon!! bonne chance pour le concours,
    bisous

    RépondreSupprimer
  6. Oh mais c'est topissime!!! C'est une super histoire, j'adore la dinete, la mise en scène et les gâteau. Et pis le mariage en vue (ben oui je suis un e fille donc je retiens cet évènement!!!)
    Bravo, bisous

    RépondreSupprimer
  7. ça a l'air délicieux et j'adore chacune de tes présentations de plat !
    Tu as un très bel univers, je ne peux pas te lire sans avoir le sourire aux lèvres tellement tes "histoires" font appel à mon enfance etc... On dirait un goûter merveilleux dans un monde enchanté, protégé de la bêtise et de la violence... le REVE ! Merci !

    RépondreSupprimer
  8. jolie recette que j'aime faire , c'est très bons , mais j'en ai tellement fait que maintenant .. pause lol !
    et joli billet , bien présenté, bonne chance pour ce concours
    moi outres les contes des frères Grimm et contes de Perrault revus par Disney ou autres
    j'adore Edward aux mains d'argent ... l'univers de Tim Burton, mais pas tout , des fois c'est trop sombre à mon goût
    bye ;D

    RépondreSupprimer
  9. Miam, j'en mangerais bien quelques uns :)

    RépondreSupprimer
  10. Je suis curieuse de goûter ces biscuits! Ils ont l'air délicieux! Bises ma belle!

    RépondreSupprimer
  11. Dimanche pluvieux, dimanche sableux. Les petits biscuits refroidissent, tu n'as pas mis combien de temps on devait attendre avant de goûter mais je sens que pour ma part ça ne va pas être bien long...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...